par ISABELLE HOUDE
Le Soleil

(…)

DES FUNÉRAILLES… AVANT LA MORT

Assister à ses funérailles de son vivant, une idée saugrenue? Pas tant que ça, selon Marie-Ève Chamberland, fondatrice de l’entreprise Un Cadeau du ciel. Avec Jean-Marie Lapointe, elle a créé le concept d’Hymne à la vie, une cérémonie qui se passe du vivant d’une personne mourante. « Dans un contexte où la personne est en fin de vie, on crée avec elle et pour elle, avec ses proches, une célébration de la personne qu’elle a été. Pour nous, l’idée n’est pas de mettre de côté les funérailles, elles ont leur raison d’être. On veut plutôt les compléter », explique l’entrepreneure. Depuis la création du produit, relativement récente, elle dit avoir constaté de visu l’impact positif d’une telle démarche. « Ça a été confirmé par plusieurs experts que ça peut apporter des bienfaits, tant pour la personne qui quitte que pour ceux qui restent. Ça facilite le deuil. C’est ce qui nous a poussés à aller vers l’avant », raconte celle dont l’entreprise se spécialise aussi dans l’héritage affectif, des cadeaux qu’on peut laisser à ses proches après son décès, et dans l’accompagnement dans le deuil.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici :